1 Cor 10 :13 : Les tentations qui vous ont assaillis jusqu’ici sont communes à tous les hommes : aucune n’a dépassé les forces humaines. D’ailleurs, Dieu est fidèle et il ne souffrira pas non plus à l’avenir que l’épreuve dépasse vos forces. Au moment de la tentation, il vous donnera la force d’y résister et il préparera une issue pour que vous en sortiez vainqueurs. (Parole Vivante)
L’apôtre Jacques, le frère du Seigneur, nous donne une définition très pertinente et explicite de la tentation :
Jacques 1 : 13-15 : Que personne, lorsqu’il est tenté, ne dise : C’est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. Puis, la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché ; et le péché, étant consommé, produit la mort.
Tel un poisson attiré par un bel appât qui se fait prendre à l’hameçon et passe à la casserole, notre convoitise peut nous amener à la ruine si nous n’y prenons garde ! Un simple regard, peu devenir une invitation qui nous entraine vers une voie dont l’issue, ne nous y trompons pas, est la mort. David en fit l’amère expérience avec Bath Shéba, la femme d’Urie qu’il aperçut, nue sur une terrasse sous sa fenêtre et qu’il convoita et fit venir dans son lit. Sa convoitise le conduisit à organiser le meurtre d’Urie car Bath Shéba devint enceinte.
Mais la bible nous parle aussi de Joseph qui préféra refuser les avances de la femme de Potiphar et subir la prison plutôt que de pécher et subir la mort éternelle.  
Alors prenons garde de chuter et retenons ce conseil de Jésus : Mc 14:38 Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation ; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

Evènements

_______ Merci de votre soutien _______

Montant:
Aller au haut